• << Giorgio de Chirico >> de Paul ELUARD

    Mon commentaire de << Giorgio de Chirico >> de Paul ELUARD

    Encore une fois, c'est un commentaire non-rédigé de débutante qui ne doit pas être copié. Merci de votre compréhension.

    Paul ELUARD est un poète du XIXième siècle, il a été influencé par différent mouvement artistique tel que le dadaïsme et le surréalisme. En 1926, il publie son recueil de poème Capital de la douleur Ce dernier fut dédié à sa femme, mais aussi sa muse, Gala, et a été fortement influencé par le mouvement surréaliste. Ce mouvement consiste a un refus  de toutes les constructions logiques de l'esprit et défend notamment la liberté de l'écriture et de la valeur du rêve, donc de l'irrationnel qui se mêle à la réalité. Le poème de notre étude s'intitule << Giorgio de Chirico >> et s'inscrit dans la section "Mourir de ne pas Mourir" de ce recueil. Cet intitulé est une expression hyperbolique de la souffrance. Ainsi, le poème de notre étude sera placé sous le signe d'une douleur absolue, du à la trahison de Gala. De plus, le titre du poème rend hommage à Giorgio de Chirico, né en 1888 et mort en 1978, peintre surréaliste. Il peint ainsi des décors bizarres, mais aussi un monde étrange. Nous verrons en quoi ce poème est élégiaque. 

    I. L'univers du peintre à travers les yeux du poète

    1) Un décor chiritien

    - Un décor oppressant// ambigu / inquiétant : v.1 étrange =>suréaliste( image, description)                                  secret / faute => univers troublant

    -L'ombre qui défend mon ombre peureuse _ peur/tremblant --> rôle protecteur                                                    => réalité inquiétante le ns qui défend le poète = univers lugubre / mystérieux

    -ciel insensible =>univers froid/dur

    -SILENCE => absence de communication contient des éléments de la peinture de Chirico mais aussi de la situation dans laquelle se trouve Eluard.

    2) Un univers architectural qui renvoie à celui de Chirico

    -mur/tour/ciel/ombre } univers inquiétant

    II. Un poème élégiaque qui mêle tradition et modernité

    1) un poème lyrique moderne

    - 3 quatrain~> impression de régularité en métrique sauf le premier en octosyllabe alors que le reste est en alexandrin

    -pas de rimes

    - marque de la 1ère personne = me, mon

    - adresse à un interlocuteur = tu => ciel

    -Sentiments qui s'expriment à travers la description de ce décor : inquiétude/peur/absence de relation (amoureuse) évoquée par l'absence du poète dans ce monde.

    2) Expression de la souffrance d'Eluard

    - Faiblesse=> situation dèsespèrée d'Eluard avec l'évocation de son entourage ( Gala et M. Ernst ), qui l'ignore, qui ne le comprend pas.

    - Situation d'asservissemen qui contraste avec l'expression de l'amour, de la fidélité qui est sur le mode superlatif << trop fidèle >>

    => Refus de faire disparaître Gala et son Amour

    |>SENTIMENTS PARADOXAUX

    Ce poème est donc élégiaque car il met en avant à la fois les sentiments de douleur mélancolique de Chirico et d'Eluard. 

    Ouverture possible sur ce poème : << Mystère et mélancolie d'une rue >>

    << Giorgio de Chirico >> de Paul ELUARD

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :